Connectez-vous S'inscrire

doublage ou sous-titrage : tout savoir

Traduire dans l’esprit des œuvres, c’est le but de l’adaptation audiovisuelle


Aujourd’hui, les écrans ont envahi nos vies et diffusent nombre d’œuvres étrangères. Chacun s’imagine les regarder dans sa propre langue. C’est la magie de la traduction audiovisuelle qui opère discrètement.


Adaptation audiovisuelle : qu’est-ce que c’est ?

La traduction consiste à transposer un énoncé d’une langue source dans une autre langue. L’important est de restituer le fond et le style du texte original et non de le reproduire mot à mot. L’adaptation audiovisuelle est la traduction d’une œuvre audiovisuelle par le truchement du doublage ou du sous-titrage. Le premier enregistre la version originale dans une autre langue tandis que le second lui ajoute des sous-titres.
Elle concerne tout le secteur audiovisuel et cinéma, des films de fiction aux films d’entreprise en passant par les émissions télévisées. Tous ses professionnels ont besoin d’adaptations et utilisent souvent les services d’un cabinet d’interprétation et de traduction.
Les professionnels de la traduction se considèrent comme des auteurs à part entière. Souvent invisible, leur travail sort peu à peu de l’ombre grâce au nouvel engouement pour les séances d’enregistrements de doublage. Notamment, celles où les plus grandes stars prêtent leur voix aux personnages de films d’animation.


Traduction audiovisuelle : comment ça marche ?

La transposition est réalisée à partir du visionnage de la copie du film ou de la vidéo et de sa transcription. Dans tous les cas, la phase préparatoire du travail est confiée à un technicien : un repéreur pour le sous-titrage et un détecteur concernant le doublage. L’adaptateur dispose aussi d’une transcription intégrale du texte à transposer. À partir de là, les techniques divergent.
Pour le doublage, le texte traduit est directement inséré sous le texte en VO à l’aide d’une table de doublage ou d’un logiciel spécialisé. La contrainte est qu’il suive les mouvements de lèvre et la gestuelle des comédiens à l’écran. Le traducteur teste chaque réplique en la lisant jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant et naturel. Ensuite, il peut être invité à l’enregistrement des voix par les acteurs.
Pour le sous-titrage, la traduction se fait aussi à partir du découpage des dialogues. L’écriture de l’adaptation doit respecter des contraintes de temps et d’espace draconiennes. La longueur du texte à insérer dans un sous-titre est fonction de la durée de ce dernier. Ensuite, le traducteur assiste à l’étape de la simulation pour se mettre dans les conditions du réel et procéder aux derniers ajustements.


Transposition audiovisuelle : à quoi ça sert

Doubler ou sous-titrer est devenu un enjeu économique, social et culturel Économiquement, la traduction permet de multiplier les profits. Elle ouvre la production cinématographique et audiovisuelle mondiale au plus grand nombre. Mais pour atteindre ces objectifs mirifiques, encore faut-il que le public comprenne le film ou le documentaire. C’est à ce prix que l’œuvre bénéficiera d’un accueil maximal.
Politiquement, l’adaptation audiovisuelle peut contribuer à apprendre ou à défendre une langue. De nombreux pays ont adopté la diffusion en version originale sous-titrée. Celle-ci permet aux apprenants de s’améliorer à l’oral, de s’immerger dans une nouvelle culture ou simplement de rafraîchir leurs connaissances.
Actuellement, Le Canada lutte pour maintenir le français au Québec. Il impose des versions doublées en français et tolère des copies sous-titrées en français. Avec l’espoir de faire connaître les films québécois en français dans la partie anglophone du pays.



Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : cinema, doublage, film, sous titrage, traducteur, traduction

Notez

Rédigé par , le Mardi 13 Septembre 2016 et déjà lu 303 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.

Dernières infos



Prévisions Météo
Les prévisions météo dans votre région
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
fabrication de boîtiers en plastique