Connectez-vous S'inscrire

réaliser un bilan génétique

Bilan génétique : les raisons pour effectuer un test génétique


Vous ou un membre de votre famille êtes atteint d’une maladie rare et vous cherchez de l’aide pour éclaircir certains points. Voici quelques réponses à vos interrogations.


Bilan génétique, définition

Dans le noyau de nos cellules, les chromosomes, l’acide désoxyribonucléique (ADN) et les gènes portent l’information génétique qui détermine nos caractères héréditaires.
Les maladies génétiques sont des maladies rares héréditaires qui résultent de la mutation d’un gène défectueux (myopathie, mucoviscidose, hémophilie…). Ou bien d’une anomalie chromosomique causée par la présence d’un chromosome supplémentaire (trisomie) ou par une absence.
Les tests génétiques permettent de les diagnostiquer. Pour détecter les anomalies chromosomiques, vous passez un caryotype ou une analyse par hybridation in situ par fluorescence (FISH, en anglais). En cas de mutation génétique, ce sera un séquençage des gènes. L’analyse chromosomique par puce à ADN (ACPA) et les nouvelles générations de séquenceurs (NGS) permettent de comparer et de lire l’ADN.
Vous souhaitez surtout « en savoir plus sur comment se déroule un bilan génétique ». Lors de la première consultation, votre médecin généticien vous informe sur la maladie présumée ou déclarée, établit un arbre généalogique à partir des antécédents familiaux et personnels de votre famille et procède à un examen clinique. La consultation finie, il prescrit un test génétique, si nécessaire, avec votre accord signé. Il s’agit d’une prise de sang, d’un prélèvement de salive ou de cellules épidermiques ou musculaires. Pour les diagnostics prénataux, le médecin prélève du liquide amniotique, des cellules du futur placenta ou du sang maternel. Le prélèvement est transmis au laboratoire spécialisé agréé et votre médecin généticien vous communiquera les résultats en consultation individuelle.
Si une anomalie est détectée, il vous conseillera d’en informer le reste de la famille qui restera libre de consulter, ou pas.


Que révèle le bilan génétique ?

Quelles que soient vos raisons d’effectuer ce bilan, vous consulterez votre médecin traitant qui vous dirigera vers un médecin spécialiste pour confirmer le diagnostic. Voici les principaux motifs.

  • Vous présentez certains symptômes d’une maladie génétique et vous souhaitez un diagnostic pour en connaître l’origine.
  • Votre enfant présente des difficultés d’apprentissage ou un retard de développement ou des problèmes de santé.
Ces cas correspondent à un test génétique diagnostique.
  • Vous ne présentez aucun symptôme, mais il existe des antécédents de maladie génétique dans votre famille. Vous recherchez d’éventuelles altérations génétiques pour connaître la probabilité de développer une maladie dans le futur.
Ce cas correspond à un test génétique prédictif.
  • Vous voulez savoir si vous êtes porteur d’un gène modifié fréquent dans votre population d’origine. Même si vous ne manifestez jamais aucun symptôme, vous transmettez le risque à votre enfant qui peut la développer. Par exemple, la drépanocytose touche particulièrement les populations africaines et caribéennes.
Ce cas relève d’un test porteur.
  • Vous attendez un bébé et un examen prénatal a révélé qu’il pouvait être atteint d’une maladie génétique. Ou vous vous êtes sujette aux fausses-couches ou vous avez accouché d’un bébé mort-né.
Ces cas relèvent de tests prénataux.

Voici les raisons qui poussent les personnes à passer un bilan génétique. D’abord, vous connaîtrez avec certitude votre statut génétique ou celui de votre enfant. Ensuite, vous vous sentirez soulagé et l’angoisse de l’attente s’envolera, que le diagnostic soit confirmé ou non. Enfin, vous bénéficierez d’une prise en charge et d’un éventuel traitement ou d’un suivi complet si le diagnostic est avéré. Ou d’une surveillance en cas de forte probabilité.



Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : adn, analyse sang, bilan sanguin, chromosome, genetique, medecine, sante

Notez

Rédigé par , le Mardi 20 Décembre 2016 et déjà lu 440 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.


Publications disponible dans la même thématique
< >
Dernières infos



Prévisions Météo
Les prévisions météo dans votre région
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
fabrication de boîtiers en plastique