Connectez-vous S'inscrire

risques liés au travail en hauteur : les solutions

Le travail en hauteur tue : actions préventives à mener contre les chutes


Sur les chantiers de construction, les travaux constituent un facteur de risque d’accident important. Notamment en ce qui concerne les chutes de hauteur. Jeune entrepreneur, vous voulez connaître la réglementation sur le travail en hauteur et les équipements recommandés ? Ce petit récapitulatif est pour vous.


Travail en hauteur : la réglementation

Le code de sécurité pour les travaux de construction (S-2, r.4) habilité par la loi sur la santé et la sécurité précise que tous les travailleurs doivent être protégés dans trois cas suivants :

  • un risque de tomber dans un liquide dangereux,
  • ou de faire une chute de 1,20 minimum en poussant une brouette ou en conduisant un véhicule,
  • ou bien de chuter de plus de 3 m.

La législation fait obligation à l’employeur, en l’occurrence vous, d'éliminer le risque pour assurer la sécurité du salarié. Elle recommande plusieurs mesures de sécurité à prendre. Vous devez le faire travailler à partir d’un endroit ne présentant pas de risque de chute. Vous devez donc installer des systèmes de protection contre les chutes pour les travaux en hauteur : un garde-corps ou un filet de sécurité. Assurez-vous que tous les employés disposent d’un harnais de sécurité doté d’une liaison antichute le reliant à un système d’ancrage. Il doit également utiliser un moyen de positionnement (longe, corde de suspension ou plateforme).
Le port du harnais est obligatoire si le garde-corps est retiré momentanément pendant les travaux. Dans ce cas, la zone de travail doit être balisée par une barrière continue, des tréteaux ou une ligne d’avertissement.
Dans le cadre de vos obligations en matière de santé, de sécurité et d’hygiène au sein de votre entreprise, vous devez lancer un plan de protection contre les chutes en concertation avec tous les acteurs concernés. Il reprendra toutes les solutions trouvées, le matériel à utiliser et les mesures de secours. Diffusez-le et assurez-vous que les règles sont bien comprises par tous.


Travail en hauteur : les principaux matériels

Les deux équipements incontournables sont le garde-corps et le harnais.
Le garde-corps est composé de la lisse qui se trouve en haut entre 1 m et 1,20 m du sol. La traverse est à mi-hauteur et la plinthe jouxte le sol pour sécuriser les objets et les outils du salarié.
Le garde-fou doit résister à une force d’environ 900 N horizontalement et de 450 N verticalement. La résistance du garde-corps dépend de sa fixation au sol.
Le dispositif antichute individuel comprend un harnais intégral relié à un système d'ancrage par une liaison antichute. Ce système de retenus comprend plusieurs accessoires : un absorbeur d’énergie et deux cordons d’assujettissement, un enrouleur-dérouleur, un coulisseau et des cordes d’assurances verticales. Et bien sûr un anneau de connexion et un cran de verrouillage système de retenue.
Le système de positionnement est constitué de 3 anneaux en D où passe un dispositif de positionnement comme l’assemblage de chaînes et d’un point d’ancrage. Le système individuel de suspension est utilisé pour se déplacer le long du bâtiment, il intègre un siège suspendu, un lien de retenue et un point d’ancrage. Le système de récupération comprend un système de raccordement et un point d’ancrage comme un trépied.
Les ceintures de retenue sont à prohiber. Avec elles, la personne qui tombe subira une force d’arrêt supérieure à 6 kN ou une chute libre de 1,8 m.
Rappel
Avant la première utilisation d'un harnais de sécurité, vous devez former tous vos collaborateurs au fonctionnement du harnais et son entretien.



Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : conditions travail, entrepreneur, entreprise, garde corps, harnais, securite, securite travail, travail hauteur

Notez

Rédigé par , le Lundi 12 Septembre 2016 et déjà lu 185 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.


Publications disponible dans la même thématique
< >
Dernières infos



Prévisions Météo
Les prévisions météo dans votre région
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
fabrication de boîtiers en plastique