Connectez-vous S'inscrire

pourquoi élaguer les arbres de votre jardin

Les techniques et la période idéale pour tailler les arbres d’ornement


Avec ses magnifiques arbustes en fleurs et ses arbres fruitiers, votre jardin est un véritable havre de paix. Comment se résoudre à les tailler ? Pourtant, l’élagage est bénéfique pour la santé des végétaux. Suivez ces conseils !


Quand et pourquoi élaguer ?

S'occuper de son jardin est agréable et plaisant, mais couper les branches des arbres sans matériel spécifique devient mission impossible. La solution est simple, faire appel à un élagueur professionnel est la meilleure solution pour la santé de vos arbres. Un arbre comportant trop de branches finit effectivement par manquer d’énergie et par végéter. Ainsi, en enlever quelques-unes l’aide à retrouver sa splendeur d’origine et à devenir plus productif. Mieux aérée, la plante est plus réceptive à la lumière et de nouvelles pousses plus vigoureuses apparaissent. De plus, c’est l’occasion d’éliminer les parties sèches ou pire, atteintes par des maladies avant qu’elles ne contaminent le reste de l’arbre. En enlevant les fleurs fanées, la floraison s’en trouve prolongée et des bourgeons viendront rapidement les remplacer. S’agissant des fruitiers, vous avez la garantie d’avoir des récoltes plus abondantes et des fruits bien plus gros et savoureux. En outre, l’élagage sublime les arbres et rend le jardin esthétique. Par ailleurs, tailler un arbre permet d’orienter ses ramifications. Si ses branches venaient à pousser en direction d’une ligne électrique, elles pourraient effectivement causer de gros dégâts.

La taille doit être entreprise en automne, une fois que les feuilles sont tombées. La repousse est en effet optimale lorsque les végétaux sont au repos. Cependant, les températures ne doivent pas être négatives. Une autre période favorable est le début du printemps. La montée de sève qui se produit à ce moment permet aux petites feuilles de s’épanouir. La fin du printemps est également propice à l’élagage, car la cicatrisation se fait plus rapidement. Privilégiez l’été si vous vivez dans une région où les gelées sont encore fréquentes durant la saison printanière. Pour un arbre jeune, l’idéal est de le tailler tous les deux ans. Les végétaux d’une dizaine d’années peuvent être élagués seulement tous les cinq ans. Renouvelez l’opération une fois tous les dix ans pour les plantes de plus de vingt ans.


Les bons gestes et les outils adéquats

Choisissez vos outils avec la plus grande minutie, pour une taille effectuée dans les règles de l’art. Pour couper les branches dont le diamètre est inférieur à 1 cm, il vous faudra un sécateur. Au-delà, une scie d’élagage ou une tronçonneuse sont parfaites pour obtenir une coupe nette et précise.
L’équipement de sécurité est indispensable. Portez impérativement des lunettes et des gants de protection. Si vous êtes amené à élaguer en hauteur, n’oubliez pas d’enfiler un harnais et de vous servir d’une échelle adaptée.
Dans le cas où vous taillez un sujet infesté de parasites, vous devez nettoyer la lame avec un coton imbibé d’alcool à 90°. Ceci est essentiel pour préserver le reste du jardin d’une éventuelle propagation de maladie.
Sachez qu’il existe un mastic de cicatrisation, qui se révèle utile si la branche a été mal coupée. Cette pâte protège la blessure et l’arbre pourra se régénérer en toute tranquillité.
Pour que l’élagage soit efficace, il convient de respecter la croissance de l’arbre. Chaque espèce pousse différemment, arborant une silhouette qui lui est propre. Ainsi, le peuplier est fuselé alors que le chêne affiche une forme plus globuleuse. Veillez à vous conformer à ces caractéristiques afin d’obtenir un résultat harmonieux.
Notez que la croissance en hauteur se fait toujours plus rapidement durant les premières années de vie de l’arbre. Puis, le développement de la plante devient plus modéré une fois qu’elle est devenue suffisamment grande. En revanche, le diamètre des branches et du tronc ne cesse de s’élargir tout au long de l’existence de l’arbre. Il est fondamental de prendre en compte la vitesse de croissance de chaque partie d’un arbre, ceci afin d’obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes.


Suggestion de publications disponible dans la même thématique

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : arbre, couper arbre, elagage, elaguer arbre, jardin, tailler arbre

Notez

Rédigé par , le Vendredi 21 Avril 2017 et déjà lu 321 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.

Dernières infos



Prévisions Météo
Les prévisions météo dans votre région
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
fabrication de boîtiers en plastique