Connectez-vous S'inscrire
Azart magazine, l'information vulgarisé, simplifié et concise

tendinite du coude: la détecter, la soigner

Détecter les symptômes d’une tendinite du coude et la soigner


Vous pensez souffrir d’une inflammation d’un tendon du coude et vous recherchez plus d’informations ? Voici la description des principaux symptômes et la manière de les traiter.


Symptômes d’une tendinite du coude

La tendinite est l’inflammation d’un tendon qui provoque une intense douleur qui devient parfois chronique. Elle se nomme aussi « epicondylagie » et résulte de microtraumatismes répétés ou de surmenage de l’avant-bras ou d’une usure d’un tendon du coude.

Elle survient dans la partie inférieure de l’humérus, soit dans la région externe (épicondyle) soit du côté interne (épitrochlée).

Vous pouvez reconnaître une tendinite du coude par l’apparition de ces symptômes caractéristiques :
- Vous ressentez un élancement qui va du coude à votre avant-bras et vers le poignet.
- Vous éprouvez une douleur en touchant la partie externe ou interne du coude.
- Vous observez une légère enflure du coude.
- Vous souffrez de douleurs lorsque vous tendez le bras pour attraper des objets.
- Vous peinez à déplier votre bras.
- Vous souffrez le martyre lorsque vous exécutez des mouvements de rotation de l’avant-bras.

Certaines situations exigent que vous consultiez rapidement votre médecin ou que vous vous rendiez dans une clinique privée de chirurgie orthopédique offrant des soins minimalement invasifs. Faites-le dans les cas où :
- Vous avez de la fièvre en même temps que des douleurs lancinantes.
- Vous constatez que votre coude est gonflé, rouge et chaud.
- Vous ressentez des fourmillements et des vibrations dans votre avant-bras.
- Vous observez une fonte musculaire de votre avant-bras.
- Vous avez subi un traumatisme qui a déclenché ces irradiations.


Comment soulager les douleurs d’une tendinite ?

Consultez un médecin, un rhumatologue ou un orthopédiste qui vous prescrira une radiographie ou une IRM pour établir le diagnostic définitif.

En attendant la consultation Dès leur apparition, agissez en mettant le coude au repos, sous peine de vous plaindre de douleurs plus vives encore.
Sachant que la douleur provient de la répétition, bannissez momentanément le geste déclencheur.
Afin d’éviter l’ankylose de votre articulation, continuez à vous en servir, mais avec précaution. Et sans l’immobiliser en écharpe.

Les thérapies souvent prescrites - Thérapie par le froid :
Pour atténuer la douleur, placez une poche de glace sur la région douloureuse. Faites-le deux ou trois fois par jour pendant 10 minutes environ, en veillant à éviter le contact direct avec la peau pour éviter de la brûler.
- Thérapie médicamenteuse classique :
Pour soulager la douleur, vous pouvez recourir aux antalgiques (paracétamol, ibuprofène) et aux pommades antalgiques. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent vous être prescrits.
- Thérapie naturelle :
Consommez de la prêle et de l’harpagopytum ou appliquez du gel de silice. Sans oublier la vitamine C, le zinc, le silicium et le fer qui favorisent la réparation des tissus.

Après tout traitement Vous pouvez suivre une rééducation fonctionnelle avec un kinésithérapeute ou un ostéopathe. Les messages et l’électrothérapie fonctionnent bien associés à des étirements et des exercices.


Suggestion de publications disponible dans la même thématique

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : chronique, coude, douleur, douleur chronique, inflammation, tendinite, tendon

Notez

Rédigé par , le Dimanche 24 Décembre 2017 et déjà lu 304 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : https://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.

Dernières infos




meteo
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
apple
entreprise
renovation
decoration
architecte
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
maison
immobilier
travaux
intérieur
obsolescence programmée