Connectez-vous S'inscrire

rhumatisme, arthrose ou arthrite ?


Dire que l’on souffre de rhumatismes n’est en réalité pas précis. Les rhumatismes regroupent un ensemble de pathologies caractérisées par des douleurs au niveau des articulations et des tissus conjonctifs (ligaments, tendons, muscles). Par exemple, l’arthrose fait partie de la famille des rhumatismes dégénératifs, alors que l’arthrite correspond à une inflammation. Explication des différences entre ces deux termes trop souvent confondus.


Reconnaître l’arthrose

L’arthrose est une pathologie qui touche majoritairement les personnes après 50 ans. Déformation dite « froide » car elle n’est pas spécialement visible, l’arthrose se manifeste généralement par des douleurs au niveau des articulations, des raideurs et parfois des déformations osseuses. Comme la douleur est d’ordre mécanique, elle se déclenche à l’effort et est ainsi plus vive en fin de journée. Elle est provoquée par une altération du cartilage au niveau des extrémités osseuses, ce qui finit par gêner le glissement entre les os et nuire à une bonne mobilité.

Le nombre d’articulations touchées est restreint en cas d’arthrose. Les formes les plus courantes sont l’arthrose du genou, du rachis, de la hanche et des doigts (à ne pas confondre avec la rhizarthrose qui ne concerne que le pouce).

Plusieurs facteurs de risque peuvent favoriser l’apparition de l’arthrose. Outre l’origine génétique, l’arthrose peut être due à une pratique sportive intensive, une surcharge pondérale ou encore une activité professionnelle où les articulations sont particulièrement sollicitées (carreleur, couturier, déménageur…).

Traiter l’arthrose, c’est d’abord identifier les facteurs de risque puis les minimiser. Par exemple, si la personne atteinte d’une gonarthrose (arthrose du genou) est obèse, on commencera par lui prescrire un régime ainsi que des exercices quotidiens pour réduire la douleur.


Reconnaître l’arthrite

L’arthrite est une maladie qui peut cibler tout le monde. A l’inverse de l’arthrose, l’arthrite est une déformation dite « chaude » car elle se reconnaît aux rougeurs et gonflements sur les articulations, mais aussi aux raideurs matinales, voire à l’altération de l’état de santé général. Si l’arthrose résulte d’une usure des cartilages articulaires, l’arthrite est, elle, une attaque de la membrane synoviale et donc une inflammation avec la sécrétion de substances qui détruisent l’articulation. Encore bien différente de l’arthrose, l’arthrite provoque des douleurs au repos (notamment la nuit) qui ont tendance à s’atténuer à l’effort.

L’arthrite peut atteindre plusieurs articulations ou toutes à la fois (polyarthrite rhumatoïde), mais aussi d’autres organes comme les yeux ou le cœur.

Puisqu’il s’agit d’une maladie, le traitement s’attache aux causes et non à de simples facteurs de risque. L’arthrite peut survenir à la suite d’une infection (arthrite septique), à cause d’une intolérance alimentaire, d’un désordre immunitaire ou avoir un caractère héréditaire. Ainsi, il existe autant de traitements que de causes (antibiotiques, biothérapies…).

Si vous vous reconnaissez dans l’un des cas mentionnés ci-dessus, il est recommandé de consulter votre médecin traitant. Il pourra établir un diagnostic précis de ce dont vous souffrez et prescrire, si besoin, des antalgiques. Ce que fait un rhumatologue en plus d’un médecin généraliste, ce sont des examens complémentaires, des ponctions ou la recommandation d’un traitement bien précis. Dans tous les cas, généraliste et spécialiste communiquent entre eux pour effectuer un suivi complet.



Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : arthrite, arthrose, douleur, rhumatisme, rhumatologue, sante

Notez

Rédigé par , le Mardi 28 Novembre 2017 et déjà lu 122 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : http://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.


Publications disponible dans la même thématique
< >
Dernières infos




Prévisions Météo
Les prévisions météo dans votre région
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
fabrication de boîtiers en plastique