Connectez-vous S'inscrire
Azart magazine, l'information vulgarisé, simplifié et concise

arbre généalogique : retrouver ses ancêtres au québec

Comment s'y prendre pour construire son arbre généalogique au Québec ?


Vous avez décidé d’entreprendre des recherches généalogiques, mais vous ne savez pas par où commencer. Voici un petit coup de main !


Le principe

L’arbre généalogique est une représentation graphique des ascendants et des descendants des membres d’une famille. Son nom vient de sa forme d’origine imitant un arbre où chaque ramification ou branche représente un lien de parenté. Aujourd’hui, il est présenté sous forme de tableau vertical, horizontal ou circulaire.
Le but est de trouver le nom, les prénoms, la date et l’année de naissance ainsi que la profession de vos ancêtres. Vous devez vous décider entre deux types d’arbres généalogiques.
L’arbre ascendant est recommandé si vous recherchez vos ancêtres. Il permet de remonter dans le temps pour rechercher les personnes décédées. Vous pouvez reconstituer les deux branches, maternelle et paternelle, ou simplement celle qui vous intéresse.
Vous partez de vos deux parents, quatre grands-parents et huit arrière-grands-parents...
L’arbre descendant est plus adapté à une recherche de cousins. Vous partez d’un ancêtre commun et vous cherchez ses descendants. Vous pouvez suivre toutes les lignées ou simplement celle qui porte le même nom que vous.
Mais par où commencer ? La première idée qui vient est de rechercher ses ancêtres en consultant le registre des mariages au Québec et en Amérique française. Mais, il en existe d’autres, plus simples.


Comment retrouver vos ancêtres ?

Généalogie : à la recherche de ses ancêtres
Généalogie : à la recherche de ses ancêtres

Interrogez votre cercle familial proche pour commencer les recherches. N’hésitez pas à demander l’autorisation de fouiller dans les caves et les greniers familiaux. Vous y trouverez certainement des documents intéressants. Questionnez aussi les moins proches, particulièrement les personnes âgées. Elles sont souvent dépositaires d’informations, voire de secrets familiaux. Notez et classez méthodiquement tout ce que vous recueillez, cela vous ouvrira peut-être des pistes ultérieurement. Vous pouvez le faire sur des fiches manuelles ou utilisez les nombreux logiciels de généalogie proposés sur internet.
Listez les actes qui vous manquent. Vous pouvez accéder librement à certains actes alors que d’autres s’obtiennent sous conditions. Les actes de décès sont toujours en accès libre. Les actes de naissance et les actes de mariage de plus de 75 ans aussi. S’ils sont plus récents, leur accès est limité au conjoint, aux descendants et ascendants en ligne directe. Vous pouvez aussi consulter les répertoires paroissiaux de baptême et de mariage, ou encore les dictionnaires et les bases de données.
Les archives municipales les délivrent par correspondance après une demande en ligne ou par téléphone ou sur place. Les archives départementales conservent tous les registres, municipaux, paroissiaux et notariaux. Si c’est nécessaire, consultez les archives du ministère des Affaires étrangères.
Vous trouverez de l’aide auprès des sociétés de généalogie largement présentes sur internet, car la généalogie intéresse un grand nombre de gens au Québec. Elles proposent l’aide de leurs bénévoles dans toutes les régions et donnent même des cours spécialisés.



Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : ancetre, arbre genealogique, famille, genealogie, parent

Notez

Rédigé par , le Mardi 23 Janvier 2018 et déjà lu 232 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : https://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.

Dernières infos




meteo
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
apple
entreprise
renovation
decoration
architecte
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
maison
immobilier
travaux
intérieur
obsolescence programmée