Connectez-vous S'inscrire
Azart magazine, l'information vulgarisé, simplifié et concise

comment différencier un dentiste et un orthodontiste?

Dentiste et orthodontiste, ce qui les différencie


Vous vous demandez quelle est la différence entre un dentiste et un orthodontiste ? Découvrez à qui vous devez vous adresser pour en finir avec vos problèmes dentaires.


Les missions

Éclaircissons un point. Le terme « dentiste » est utilisé dans le langage courant pour désigner le chirurgien-dentiste. Ces deux appellations sont donc équivalentes.

Le dentiste est le praticien généraliste de la médecine bucco-dentaire. Il prodigue ses soins dans une clinique dentaire spécialisée dans la pose de prothèse sur implant ou dans un cabinet privé. La plupart d’entre nous le consultent pour traiter nos problèmes dentaires plus ou moins graves grâce à ses compétences techniques. De fait, il établit des diagnostics et des bilans. Il soulage les affections touchant la bouche, les dents, les gencives, sans oublier les os et les tissus. Mais d’autres patients viennent le consulter pour ses compétences de conseil et de prévention. Prudents, ils sont désireux de rester en bonne santé en anticipant les douleurs et en empêchant que d’éventuels soucis dégénèrent.

L’orthodontiste est le professionnel de santé médicale spécialisée de l’orthopédie dento-faciale. Cette spécialité est destinée à prévenir et à corriger la mauvaise disposition des dents. L’orthodontiste détermine l’origine de cette anomalie en réalisant des empreintes dentaires et des radios du crâne et de la face. Le traitement repose sur des appareillages dentaires amovibles ou fixes (bagues métalliques). Il dure entre 1 et 3 ans en fonction de l’âge et de l’anomalie dento-faciale à traiter.


La formation

Vous devez aussi savoir que l’orthodontiste est un chirurgien-dentiste spécialiste. Ces deux professionnels de santé commencent par suivre les mêmes études universitaires en odotonlogie, mais leurs longueurs diffèrent. Le tronc commun se termine à l’issue de la 5e année où chaque étudiant doit faire un choix. Le 3e cycle court dure un an et il prépare au métier de chirurgien-dentiste omnipraticien tandis que le 3e cycle long (internat) le forme pour devenir chirurgien-dentiste spécialiste. Dans les deux cas, il doit réussir la soutenance de sa thèse d’exercice pour recevoir le titre de Docteur d’État et sa formation est sanctionnée par un diplôme d’état (DE) en chirurgie dentaire. Professionnellement, il est désigné comme « chirurgien-dentiste ». Pour le cycle long, les orthodontistes reçoivent en plus le diplôme d’Etat d’études spécialisées en orthopédie dento-faciale (DESODF).

Pour le chirurgien-dentiste généraliste, les études durent 6 ans, contre 8 ans pour l’orthodontiste.


L'entrée dans la profession

L’intégration professionnelle exige de s’affilier au tableau de l’Ordre des chirurgiens-dentistes de France. Les orthophonistes doivent en plus s’inscrire sur la liste des spécialistes qualifiés en orthopédie dento-faciale. À condition qu’ils soient titulaires du DESODF ou de l’ancien certificat d’études cliniques spécialisées mention orthodontie (CECSMO).

Les praticiens spécialistes ne peuvent s’inscrire que dans une seule spécialité, même s’ils sont certifiés dans d’autres domaines.

À la fin de la formation, la plupart des chirurgiens-dentistes deviennent des omnipraticiens tandis que les orthodontistes ont une pratique exclusive de leur spécialité.



Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : dentiste, metier, orthodontiste

Notez

Rédigé par , le Dimanche 21 Janvier 2018 et déjà lu 180 fois.
Estelle Papin
Passionnée par l'écriture et la photographie, c'est tout naturellement que j'ai exercée le métier... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : https://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.

Dernières infos




meteo
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
apple
entreprise
renovation
decoration
architecte
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
maison
immobilier
travaux
intérieur
obsolescence programmée