Connectez-vous S'inscrire
Azart magazine, l'information vulgarisé, simplifié et concise

comment devenir pilote de rallye automobile

Les différentes routes d’un pilote de rallye


Le parcours phénoménal de Sébastien Loeb vous fait rêver et vous souhaitez emprunter la même folle trajectoire que la sienne ? C’est tout à fait possible et de différentes manières. De la formation en écoles spécialisées aux différents stages de détection des futurs champions proposés par les constructeurs, tous les circuits sont possibles !


La formation au BPJEPS mention sport automobile

C’est un brevet d’état de niveau baccalauréat. Les conditions préalables à remplir avant l’inscription sont simples : avoir 18 ans, un certificat médical ne contre-indiquant pas la pratique d’un sport automobile, avoir son permis B et une attestation de formation aux premiers secours. Il existe actuellement 6 centres de formation en France : CIMPA Auto (Rians, 83), La Filière FFSA, Auto Sport Academy (Le Mans, 72), CREPS Vichy Auvergne (Bellerive, 02), AFMA Sport (Clermont-Ferrand, 63), CMSA (Saint-Die-des-Vosges, 88). Mais face à la multiplicité des demandes, tous ces centres évaluent les élèves avant leurs admissions en leur faisant effectuer des tests théoriques de connaissances automobiles. Si vous obtenez le précieux sésame, vous partirez en trombe pour 7 à 12 mois de formation en alternance avec des cours pratiques (pilotage sur circuit) et des cours théoriques. A la fin de cette formation, le diplômé moniteur de pilotage automobile est en capacité de mettre en œuvre des projets d’animation, d’initiation et de perfectionnement liés à la pratique du pilotage pour tout public, dans tous les milieux et dans les différentes mentions de la spécialité. Libre à vous de vouloir poursuivre votre chemin par le DJEPS perfectionnement sportif proposé depuis 2010 par la célèbre et prestigieuse Auto Sport Academy du Mans, formatrice des grands champions tels que Jean-Karl Vernay, Sébastien Bourdais, Franck Montagny… Une formation complémentaire qui vous permettra d’accéder à un niveau supérieur d’encadrement, de préparer au métier d’entraîneur sportif chargé de coordonner un projet de haut niveau autour de l’athlète. Enfin, le recrutement des futurs pilotes s’effectuera lors des journées de sélections organisées soit par les comités régionaux des sports automobiles soit par les journées de sélection des constructeurs. Outre ces parcours de formations relativement « traditionnels » ils existent d’autres moyens, plus hasardeux mais efficaces pour accéder aux pistes.

Les stages de détections : une chance donnée aux talents

Les carrières sont plus tardives en rallye qu’en Formule 1 car le pilote de rallye se doit d’avoir son permis de conduire avant toute formation. La FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) conseille tout de même aux jeunes qui souhaitent se lancer dans le rallye, tout comme en F1, de s’essayer au karting, un bon moyen de se familiariser avec la vitesse, la maîtrise des trajectoires et le sens de la glisse. Toutefois il existe aussi des courses permettant d’accéder à des parcours privilégiés, ce sont les stages de détection. La plus célèbre est proposée par la FFSA depuis 1994, le Rallye Jeunes. Cette compétition a fait ses preuves et représente à elle seule une pépinière de jeunes talents, Sébastien Loeb par exemple. Les pilotes y participant peuvent y démontrer leurs capacités et ainsi se voir offrir l’accès à d’autres circuits de promotion de constructeurs. Le principe du Rallye Jeunes est simple et peu coûteux (10 à 15 euros l’inscription) et fait gagner aux jeunes finalistes l’intégration à un programme de formation avec plusieurs épreuves du Championnat de France des Rallyes 2014. Tout pour lancer sa carrière à toute vitesse ! Néanmoins que ce soit en formation ou par le Rallye Jeunes, il y a, malheureusement, des conditions d’âge. Alors si vous n’êtes plus « assez jeune » pour vous former professionnellement, vous pouvez toujours tester les formules de conduite sur circuits proposées par les divers clubs, en veillant toutefois à ce que votre stage, comme votre formateur, soit homologué. De l’adrénaline oui, mais en toute sécurité !

Suggestion de publications disponible dans la même thématique

Thèmatiques abordées et traitées dans cette publication : ecole pilote automobile, pilote, pilote automobile, rallye, rallye automobile, sport automobile, stage pilote automobile

Notez

Rédigé par , le Samedi 15 Février 2014 et déjà lu 49074 fois.
Pauline Roy
Après avoir débuté ma carrière comme pigiste puis comme journaliste pour de grands médias... En savoir plus sur cet auteur


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

2.Posté par semmar le 23/02/2016 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonsoir je m'appelle bilel semmar jai 22ans Nationalité espagnole j'habite a palma de Majorque je réver de tout petit de pouvoir un jour devenir un pilote

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Twitter

La rédaction du magazine et le rédacteur web qui à rédigé et publié cet article, vous invite à réagir à cet article en utilisant le module "commentaire" disponible ci-dessus. Les commentaires laissés par les internautes constituent un forum de discussion public, civique et civilisé qui a pour but d'enrichir la présente publication éditoriale. En tant que lecteur de notre magazine et internaute responsable, il est de votre devoir de nous signaler la présence de propos déplacés ou offensants dans les commentaires de nos articles en utilisant le formulaire de contact prévu à cet effet, disponible a cette adresse : https://www.azart.fr/contact. Pour des raisons législatives, les informations de votre connexion internet (FAI, IP, Host, Email...) sont conservées pour une durée indéterminée et cela pour tout commentaire soumis.

Dernières infos




meteo
Contacts & infos légales
RollBox des Thématiques
voyage
massages
automobile
smartphone
apple
entreprise
renovation
decoration
architecte
littérature
investir en bourse
rédaction contenu
marketing
maison
immobilier
travaux
intérieur
obsolescence programmée